Festival "Musiques du Monde" 2017

 

Quelques photos du concert du Festival "Musiques du Monde" du vendredi 9 juin 2017 à l'Espace André-Malraux de Claye-Souilly, en présence de Mesdames Séverine Brouet-Huet, Mansuy, Poissenot, Pistilli, de M. Bienaimé, Président du Rotary Club, et de son épouse et du père Florentin Palangi.
Dirigés par Marie-Hélène Caspar et Hugo Maillé, dont la première prestation en tant que chef de choeur d'Odyssées a été appréciée de tous, les choristes ont fait voyager le public du Val d'Aoste à l'Arménie en passant par la France, le Zoulouland et le Pays de Galles.
L'Argentine n'était pas absente non plus grâce au Quartet Calo-Couranjou qui, pour la deuxième fois après 10 ans d'absence, a enchanté le public avec son professionnalisme, sa musicalité et sa bonne humeur.
Moments festifs égayés par la nouvelle tenue des choristes féminines du Choeur "Odyssées", future tournée en Russie oblige!
Voir la rubrique "Tournées".

Photos Jean-Jacques Desmet et Claude Gabel


 

 

 DIMANCHES MUSICAUX DU FESTIVAL

 

2014

Polyphonies et musiques de Corse (Ensemble Meridianu)

2012

Choeur de Crimée (Igor Mikhailevskiy)

2011

Chopin l'intemporel (Cécile Chanu - Vanessa San Filippo)

Cordes et Voix magiques d'Ukraine: Tsarivny - Les princesses (bandouras)

 2010

Ensemble Orchidia (violon, alto, violoncelle, hautbois)

Cordes et Voix magiques d'Ukraine: Tsarivny - Les princesses

2009

Ballades d'Irlande, de Bretagne et d'ailleurs

Music Trio (harpe, flûte, basson)

Musiques d'ailleurs (piano: Christophe Tran; Choeur de chambre Agapanthe)

2008

Duo Wang (piano - violon)

 

**************************************************************************************

CONCERT DU CHOEUR UNIVERSITAIRE DE SHANGHAI

Annet-sur-Marne - 17 MAI 2016

Photos: Marie-Hélène Caspar

CHOEUR UNIVERSITAIRE DE SHANGHAI

Concert d'Annet-sur-Marne - 17 mai 2016

 

"Le Chœur Universitaire de Shanghai s’est produit, mardi 17 mai, à l’église Saint-Germain d’Annet-sur-Marne. Unique concert en Île-de-France pour le prestigieux ensemble qui était de retour du Festival de Belfort [...].

Le concert était organisé par le Festival « Musiques du Monde » et la chorale clayoise, Chœur "Odyssées". « Nous offrons au public local des concerts variés et intéressants depuis de nombreuses années. Le père Michel Henrie et la municipalité d’Annet nous ont accueillis dans l’église. Yuanyuan Li, pianiste renommée, nous a permis de rencontrer la chorale de Shanghai en Italie en 2015 » précise Marie-Hélène Caspar, présidente du Festival.

 

La chorale de Shanghai regroupe de jeunes étudiants issus d’une vingtaine de provinces chinoises. Elle a obtenu de nombreux prix dans son pays et son répertoire va du chant traditionnel au classique, en passant par le folklore et la musique pop.

Fleur de jasmin et Johann Strauss

Sous la direction de leur chef de chœur, Chu Hailun, les 23 choristes (12 hommes et 11 femmes) ont conquis le public grâce à des chants d’une diversité surprenante, enchaînant des airs mélancoliques à des mélodies gracieuses, avec des envolées lyriques magnifiées par l’excellente acoustique de l’église. La formation a aussi interprété en français l'Hymne à l’amour d’Édith Piaf, avant de terminer avec le Chœur "Odyssées" sur un chant chinois ayant pour titre Une inoubliable soirée.

 

Le public s’est levé pour ovationner les artistes. Après les échanges de cadeaux d’amitié, Marie-Hélène Caspar a déclaré que « Même si l’on ne parle pas la même langue, on peut partager ensemble un grand moment de bonheur ». 

 

Serge Moroy, Magjournal77, jeudi 19 mai 2016

 


Festival "Musiques du Monde" 2016

 

Samedi 2 avril - 16h : église Saint-André - Chelles (77) - 20h 30: cathédrale de Meaux

Chorale "La Chanteraine"  de Brou sur Chantereine

Knabenchor der Singakademie Frankfurt / Oder (Allemagne)

 

Dimanche 3 avril - 17h : Espace André-Malraux de Claye-Souilly (77)

Choeur "Odyssées"

Knabenchor der Singakademie Frankfurt / Oder (Allemagne)

Trio "Rhapsodie (flûte de Pan, cymbalum, violon/piano/voix)

LA CHANTERAINE

Créée en 1992, la chorale "La Chanteraine" de Brou-sur-Chantereine a participé à de nombreux spectacles : gala de Lagny Opérette (La Belle de Cadix), journée Rétina, concerts communs avec les chorales de Noisiel, Boissy-Saint-Léger, Limeil-Brevannes, Livry Gargan, Choeur « Odyssées » de Claye-Souilly et avec les orchestres d'harmonie de Chelles, Vaires oude l'AMCAL

Dirigée par Lison Hufschmitt, elle est composée d'une quarantaine de choristes.

 

Lison Hufschmitt - Chef de choeur

Lison Hufschmitt dirige le choeur de "La Chanteraine" depuis des années. Outre son désir de faire découvrir des répertoires nouveaux aux chanteurs et au public et de produire une musique vivante et de qualité, elle compose régulièrement pour "La Chanteraine" et l’ensemble vocal et leur apporte son savoir-faire de chanteuse et de professionnelle des arts de la scène.

 

Dominique Levacque - Orgue

Dominique Levacque est professeur d’orgue, de piano, d’harmonie, d’histoire de la musique et d’analyse et titulaire du grand orgue de l’Institut National des Jeunes Aveugles à Paris. Il accompagne régulièrement des chorales tant au piano qu’à l’orgue.

.  


 

Fondé en 1981 avec une vingtaine de jeunes chanteurs provenant d’autres chœurs d’enfants, il comprend actuellement 60 garçons de 8 à 16 ans.

Depuis sa création, le Chœur a atteint un niveau d'excellence dont les concerts très prisés donnés régulièrement à Frankfurt/Oder et dans les environs sont un témoignage.

Le répertoire, très varié, comprend des pièces sacrées de différentes époques, des négro-spirituals, de la musique folklorique, des chants populaires ainsi que des œuvres de compositeurs modernes. Parmi les œuvres importantes, l'Oratorio de Noël de J. S. Bach, des messes de Mozart, Schubert et Mendelssohn.

Le Choeur a effectué des tournées en Europe de l’Est et, après 1990, dans la plupart des pays d'Europe de l’Ouest: Danemark, Autriche, Suède, Angleterre, Belgique, Espagne, Italie, Amérique du Nord, Finlande (2012), Suède (2013), États-Unis et Angleterre (2014) et Italie (2015) où le Chœur a participé au Festival d'été Vérone/Lac de Garde.

Le Choeur a obtenu des prix et des places d’honneur lors de différents concours internationaux en Italie, aux Pays-bas, en Slovaquie, Suède et Autriche. Le Chœur a chanté à la Télévision allemande et a participé musicalement au film germano-franco-britannique de Völker Schlöndorf Der Unhold (Le roi des Aulnes).

L’objectif premier du Chœur est de développer l’amour de la musique et de favoriser des rencontres et des relations avec des chœurs étrangers.

 

Jürgen Hintze - Chef de choeur

Chirurgien de profession, le Dr Jürgen Hintze s'est formé à la Singakademie de Berlin sous la direction du Prof. Koch et de Dietrich Knothe. Il a suivi des cours de chant à l’École de Musique de Berlin et des cours de Direction chorale à Potsdam. Il a créé le « Knabenchor » au sein de l’Académie de chant (Singakademie) de Frankfurt/Oder en septembre 1981.

MAÎTRISE SAINTE MARIE DE MEAUX

Fondée en 2005, à l’initiative du diocèse de Meaux et du collège Sainte Marie, la Maîtrise Sainte Marie de Meaux est composée de près de 70 choristes et réunit des élèves issus des différents établissements de l’ECM. Elle est constituée de quatre ensembles : la pré-Maîtrise de l’école Sainte Geneviève, le chœur du collège Sainte Marie, les voix d’hommes ainsi qu’un petit ensemble de lycéennes.

L’enseignement, intégré au cursus du collège Sainte Marie et représentant 4 à 5 heures hebdomadaires, propose aux  enfants des cours de chant choral, de technique vocale et de formation musicale. Le projet éducatif et pédagogique de la Maîtrise a pour objectif de sensibiliser les jeunes chanteurs, par le moyen du chant choral, à l’art du beau, à l’écoute et au respect de l’autre et de développer en eux le sens de l’harmonie et de la découverte.

Dirigée depuis 2010 par Pierre Isabellon, la Maîtrise a acquis un répertoire très large qui permet d’aborder tous les styles musicaux : opéras, musiques de films, variétés, motets, folklore international, gospel, musique sacrée…

L’ensemble de la Maîtrise se produit plusieurs fois par an à l’occasion de concerts, de cérémonies religieuses ou autres manifestations à caractère culturel.

 

Pierre Isabellon - Chef de choeur

Pierre Isabellon, chef de choeur et directeur musical de la Maîtrise depuis septembre 2010, a débuté ses études musicales à Dijon par le violoncelle et la viole de gambe et découvre la musique vocale à la Maîtrise de la Cathédrale de Dijon. Après des études scientifiques et d’ingénieur du son au CNSM de Paris, il se tourne vers la direction de choeur. Il obtient un premier prix de direction au Conservatoire de Boulogne-Billancourt dans la classe de Marianne Guengard en 2012. Il a également étudié la direction d’orchestre auprès de Nicolas Brochot. Il enseigne par ailleurs la musique en conservatoire.

 


 TRIO RHAPSODIE

 

Philippe HUSSER - Flûte de Pan classique et contemporaine

Pianiste et flûtiste de formation classique, Philippe Husser découvre très jeune la flûte de Pan. Il s’initie à cet instrument tout d’abord en autodidacte et ensuite, sous la direction du maître incontesté de la flûte de Pan classique, Simion Stanciu ("Syrinx"). Philippe Husser figure aujourd’hui parmi les rares interprètes classiques français de cet instrument hors du commun.

Son itinéraire musical le conduit du récital classique avec grandes orgues, aux côtés de Pierre Cambourian, piano ou harpe jusqu'aux concerts avec orchestre, notamment avec l'Orchestre de Chambre Lyonnais sous la direction de Philippe Fournier mais aussi avec Fayçal Karaoui et l'Orchestre symphonique des jeunes de l'Ile-de-France.

Il se produit également en trio, avec cymbalum et orgue sur le thème de la Rhapsodie ou avec cymbalum, piano et violon, abordant les grands thèmes du répertoire Klezmer, du jazz latin mais aussi celui de la musique de film.

Philippe Husser joue principalement sur les flûtes "Syrinx" (en bambou, pour l’une et en cristal pour l’autre - exemplaires uniques de fabrication Simion Stanciu lui-même -), mais aussi sur les flûtes ténor du luthier roumain Ion Preda, disposant d’une tessiture identique à celle de la flûte traversière.

 

Ludovit KOVAC - Cymbalum

Considéré comme l’un des meilleurs cymbalistes virtuoses d’Europe centrale, Ludovit Kovac a été remarqué par le producteur de disques et découvreur de Georges Zamfir, le Suisse Marcel Cellier. Totalement conquis et séduit, celui-ci partage son enthousiasme auprès de Lord Yehudi Menuhin. Convaincu lui aussi, le grand maître le propulse alors sur de prestigieuses scènes internationales.

De tels encouragements ont été déterminants pour la carrière de Ludovit Kovac et contribuent ainsi largement à la popularité grandissante de cet instrument hors du commun qu’est le cymbalum.

Cet aboutissement est aussi le couronnement de longues années d’études musicales au plus haut niveau (Conservatoire Béla Bartók de Budapest) qui lui ouvrent les portes d’orchestres philharmoniques comme l’Orchestre de la Radio de Hanovre ou le Berliner Sinfonie Orchester, en tant que soliste invité.

Ludovit assure aussi avec bonheur de nombreuses tournées internationales, en particulier avec le violoniste Gilles Apap et son quatuor « Colors of Invention ».

Dans un autre registre, il est le cymbaliste attitré de la chanteuse Catherine Lara qui fait régulièrement appel à lui dans ses spectacles. Il participe en 2009 à l’émission «La Boîte à Musique» animée par Jean-François Zygel et y démontre toute sa virtuosité dans la séquence de l’«Instrument Rare».

Ludovit Kovac fait également partie du duo Thalassa créé en 1992 par sa femme, Flora, violoniste, pianiste professionnelle et arrangeur-compositeur.

 

Flora THALASSA - Violon/Piano/Voix

Flora Thalassa, née à Strasbourg, est émerveillée dès son enfance par le génie musical de Gheorge Zamfir. De formation classique (piano et violon), elle réunit les qualités de concertiste, de professeur et d’arrangeur-compositeur professionnel.

Des séjours prolongés en Roumanie, Grèce, Hongrie et Amérique Latine lui ont apporté une connaissance approfondie des folklores et des langues de ces pays, dont elle aime retranscrire les thèmes et puiser l’inspiration de ses compositions. Elle a également enrichi son répertoire au contact de musiciens klezmer* qui l’ont ensuite associée à leurs spectacles.

Même si elle interprète des airs classiques avec profondeur, son territoire de prédilection reste cependant la musique populaire qu’elle sert à merveille, en y ajoutant sa touche personnelle, mais dans le plus pur respect d’une tradition artistique dont elle cherche à préserver l’authenticité.

 

* Le klezmer est une tradition musicale des Juifs ashkénazes (d’Europe centrale et de l’Est). Il s’est développé à partir du XVème s. et ses origines - dépourvues de sources documentaires d’époque mais vraisemblables - seraient les musiques du Moyen-Orient, ainsi que les musiques d'Europe centrale et d'Europe de l'Est (Slaves et Tziganes).

Le mot klezmer vient de l'association des mots hébreux klej et zemer, « instrument de musique », objets liturgiques utilisés dans le Temple de Jérusalem. Le sens a glissé vers la musique jouée et les interprètes sont appelés les klezmorim.

En raison de ses origines, la langue de prédilection de la chanson klezmer est le yiddish (une langue d'origine germanique proche de l'allemand, avec un apport de vocabulaire hébreu et slave), mais les langues locales étaient aussi utilisées.

LES INSTRUMENTS

 

La flûte de Pan est certainement l'un des plus anciens instruments musicaux au monde. D'origine grecque, elle est apparue environ 5000 ans avant J. C. Selon la mythologie grecque, la "Syrinx" (flûte de Pan antique) est née entre les mains du dieu Pan, le dieu des bergers dont elle devint l'instrument favori.

Dans sa forme actuelle, la flûte de Pan d'origine roumaine est composée d'une seule rangée courbe de 22 à 29 tubes de bambou (3 à 4 octaves) collés ensemble. On retrouve également aujourd’hui des flûtes de Pan en métal (aluminium, laiton) ou encore en bois précieux voire même en résine de synthèse. Par comparaison, la flûte de Pan sud-américaine se constitue généralement d'une ou plusieurs rangées "plates" de roseaux liés les uns aux autres.

La flûte de Pan d'origine roumaine est accordée sur une échelle diatonique en Sol majeur, mais il est néanmoins tout à fait possible, grâce à un entraînement classique d'interpréter des mélodies en des tonalités différentes, et ce sans désaccorder la flûte ni transposer ou simplifier la pièce jouée.

L'accordage de l’instrument s'effectue encore aujourd’hui au moyen de cire d'abeille, tassée au fond de chaque tube jusqu'à ce que la note désirée soit obtenue. A l'image du violoniste dont la position des doigts sur les cordes doit être d'une grande précision, le flûtiste doit sans cesse veiller à la justesse de sa flûte grâce une attaque du souffle sur le tuyau selon un angle très ajusté.

En effet, comme cet instrument ne dispose naturellement ni de dièses, ni de bémol (sans quoi il faudrait doubler le nombre de tubes...), l'artiste doit l'incliner très précisément afin d'obtenir l'altération. Cette technique permet de jouer sur un seul et même tube jusqu'à 8 notes distinctes. Mais toute la richesse harmonique et expressive de l’instrument vient de la capacité de cet instrument à maîtriser et faire résonner tuyau par tuyau une multiplicité de paramètres (accord, altération, articulation, vibrato, harmoniques, tessiture, nuance, bruitages, double notes).

Pour arriver à une bonne maîtrise de l’instrument, il est donc nécessaire de le pratiquer de manière classique à l’image de tout instrument à vent plus habituel, tels que la flûte traversière ou le hautbois.

 

                                                                                                           Ludovit Kovac

Le cymbalum ("psaltérion") a pour lointain ancêtre le tympanon indo-perso-arabe. Sa forme trapézoïdale portative vient de cette époque. Ce qui en fait tout naturellement l'instrument du voyageur, du musicien troubadour ambulant, du tzigane en particulier.

Nous devons sa forme actuelle au facteur d'instruments hongrois Joszef Schunda de Budapest. C'est en effet vers la fin du XIXème s. qu'il devait moderniser l'instrument, en agrandir la caisse de résonance placée sur 4 pieds, en y ajoutant une pédale de sourdine comme au piano, et la munissant d'environ 130 cordes métalliques reproduisant 55 tons chromatiques, sur une tessiture de plus de 4 octaves tempérées. Les cordes étant frappées manuellement avec deux baguettes enveloppées de coton à leur extrémité pour adoucir le son.

C'est sous cette forme et taille imposantes que le cymbalum parvint à s'imposer sur la scène philharmonique dite classique, notamment.

Plusieurs grands compositeurs ont écrit pour lui, dont Stravinsky en 1915 avec l'oeuvre burlesque "Renard" et Franz Liszt. Ce dernier devait en effet découvrir l'instrument en 1848, joué par des musiciens roumains moldaves, et éprouver à leur encontre la plus grande jalousie : ces dernier parvenaient en effet à frapper avec leurs baguettes jusqu'à 30 sons à la seconde, soit plus qu'il n'arrivait à en produire de ses dix doigts sur son piano !

On retrouve en Europe orientale essentiellement quelques centaines d'interprètes cymbalistes, forts d'un véritable monopole de l'instrument, dont la fabrication est quasiment exclusivement poursuivie en Hongrie.


Chère Marie-Hélène,

ich möchte mich nochmal sehr herzlich bedanken für die schönen Tage, die du für unseren Chor organisiert hast. Vielen Dank für die große Mühe der Vorbereitung. Wir sind um Mitternacht am Montag in Frankfurt (O) angekommen und alle waren glücklich über die schöne Reise und die gut organisierten Konzerte.

Großer Dank gilt auch den Gastgebern von Meaux, die unsere Teilnahme durch Beherbergung unserer Sänger erst möglich gemacht haben. Im Namen meiner Sänger soll ich den Familien danken!

Besonderer Dank gilt natürlich auch Brigitte und allen anderen fleißigen Helfern, die uns auf der Tour begleitet haben und zur Verständigung so gut beigetragen haben.

Ich wünsche dir und deinem Chor weiterhin viele schöne Erfolge und ebenso tolle Erlebnisse, wie wir sie in Paris hatten,

Cordialement

Jürgen et les chanteurs de Frankfurt

 

*************************************************************

Bonjour Marie-Hélène,

Pardon de ne pas avoir réagi plus tôt mais ma semaine à été intense ensuite et j ai enfin deux minutes pour vous écrire ! Encore tous mes plus vifs et chaleureux remerciements pour votre accueil à Claye-Souilly dimanche dernier. J y venais le coeur lourd après le départ de mon père et j'en suis reparti bien plus serein et heureux d avoir pu malgré tout partager de super moments musicaux avec vous toutes et tous, avec le soutien virtuose de Flore et Ludo aussi !  Merci pour votre confiance à nouveau et effectivement, pourquoi ne pas penser à un concert de Noël choeur + flûte de pan ?  
[...] Flore et Ludo sont bien rentrés à Strasbourg et à tous les trois, nous vous embrassons bien fort ! 
Bonne continuation au Choeur Odyssées et à toute votre association décidément bien dynamique ! 
Bien à vous

Philippe [Husser]

 


Eglise Saint André de Chelles - Samedi 2 avril 2016 -16h

Cathédrale de Meaux. Concert du samedi 2 avril 2016 - 20h 30


FESTIVAL 2015

 

Duo Wang (piano - violon) - Alma Latina (Pérou)


FESTIVAL 2014

 

Ensemble vocal "Confetti" de Karatuzskoye (Sibérie - Russie) - Choeur universitaire de Linköping (Suède) - Corale polifonica de Milazzo (Italie) - Mesa Ytonia de Limassol (Chypre) - Ensemble folklorique "Zhayvir" de Poltava (Ukraine)

 


FESTIVAL 2013

 

Coro "Città di Soave" (Soave - Italie) - Tavritchesky Choir (Simferopol - Ukraine) - Coro Sunniva (Finlande)

 


FESTIVAL 2012

 

"Slavei" (Harmanli - Bulgarie) - Limerick Choral Union (Irlande) - Choral Chapel (Koursk - Russie) - Choeur de Crimée (Simferopol - Ukraine)

 


FESTIVAL 2011

 

Chorale « Epilogi » de Limassol (Chypre) - Karlshamn's Choir (Suède) - Cantica Nurmijärvi (Finlande) - Coro Santa Cecilia (Torre del Greco - Italie)


FESTIVAL 2010

 

Ensemble Tsaryvni « Les Princesses » : Voix et bandouras (Ukraine) - Les Cosaques de Kouban - Ensemble vocal Philippe Caillard (Requiem de Cherubini) - Quintette de cuivres "Magnifica" - "La Voix d'Antan" (Byblos - Liban)


FESTIVAL 2009

 

Choeurs d'opéras (solistes du Choeur de l'Armée Française) - Misa criolla d'Ariel Ramirez avec « Los Calchakis » - Chorale « Epilogi » de Limassol (Chypre)



FESTIVAL 2008

 

Orchestre National de Shanghai (Chine) - Rencontre avec des musiciens de l'Orchestre de Shangai (Médiathèque) - Trio Rhapsodies (flûte de Pan, cymbalum, piano) - Orchestre du Festival: Mozart, Dvořák, Fauré (Requiem)


FESTIVAL 2007

 

Chorale Maîtrisienne Sainte-Marie de Meaux - Trio Jubilate (Cuivres et Voix) - Tango Quartet Caló-Couranjou (piano, bandonéon, violon, contrebasse) - Ensemble vocal Klapa Šufit (Split – Croatie) - Choeur de la Radio et de la Télévision de Mongolie intérieure - Youth Tavrida Chorus (Ukraine)


FESTIVAL 2006

The South Woodham Ferrers Male Voice Choir (Grande Bretagne) - Ensemble Subboteya (Saint-Pétersbourg - Russie) - Ensemble Naïri